Accueil  |  Plan du site  |  Contact  |  FAQ  | Acc�der � l'extranet

Accueil > Déchets > Le saviez-vous ? > L'état de la planète ]

L'état de la planète

Les conclusions du GIEC

Voici quelques-unes des principales conclusions du 4e rapport scientifique du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) publié le 2 février 2007.


  • Trou record dans la couche d'ozone en Antarctique
    (Photo : Nasa)

    L’essentiel de l’accroissement constaté de la température moyenne de la planète depuis le milieu du 20e siècle est « très vraisemblablement » dû à l’augmentation observée des gaz à effet de serre émis par l’homme (+ de 90 % de certitude, contre 66 % en 2001).
  • Le réchauffement général observé de l’atmosphère et de l’océan, ainsi que la diminution de la masse des glaces, étayent la conclusion qu’il est « extrêmement invraisemblable » que le changement climatique mondial des 50 dernières années puisse être expliqué par les seules causes naturelles.


  • Nuage record de pollution au-dessus de la Chine
    (Photo : ESA)

    Les émissions « passées et futures de CO2 continueront à contribuer au réchauffement et à l’élévation du niveau de la mer pendant plus d’un millénaire », du fait de la durée de vie des gaz à effet de serre dans l’atmosphère.
  • A la fin du siècle, les températures devraient augmenter de 1,8 à 4°C par rapport à 1980-1999.
  • Le réchauffement de l’eau de mer provoque sa dilatation. Le niveau des océans pourrait, selon les scénarios, s’élever de 18 à 59 cm à la fin du siècle (par rapport à 1980-1999).
  • Un réchauffement moyen de 1.9 à 4.6°C par rapport aux valeurs de l’ère pré-industrielle entraînerait la disparition complète de la glace du Groenland avec pour conséquence un élévation du niveau de la mer d’environ 7 mètres.
  • Il est "très probable" que les chaleurs extrêmes, les vagues de chaleur, et les événements de fortes précipitations continueront à devenir plus fréquents.

 

 09.06.2010