Accueil  |  Plan du site  |  Contact  |  FAQ  | Accéder à l'extranet

Accueil > Déchets > Le saviez-vous ? > Gare au suremballage ! ]

Gare au suremballage !

Environ un tiers des déchets qui gonflent nos sacs à ordures sont des emballages : boîtes en carton, en plastique ou en matériau composite, divers sacs et sachets, cartons de lessive (ces derniers ne doivent pas être jetés avec le papier ou le carton), etc….

Il n’est pas rare d’acheter des produits de consommation courante conditionnés dans plusieurs emballages de matières différentes. Prenons l’exemple d’un paquet de biscuits : il comprend une barquette de plastique, protégée par un emballage de plastique ou d’aluminium, enfermé dans une boîte en carton qui elle-même est sous un film plastique !

Cette profusion d’emballages n’a pas comme seul rôle de protéger la qualité et l’intégrité du produit, elle contribue également, par son aspect et son originalité, à le faire vendre. En fonction de l’article conditionné, l’emballage peut représenter 60 % de son coût (par ex. pour la parfumerie).

Pourtant, il existe des moyens d'en réduire le nombre. En changeant quelque peu nos habitudes de consommation et en évitant le suremballage, nous pouvons contribuer à faire maigrir nos poubelles.

Nous vous proposons ici quelques idées :

  • Privilégiez les achats au détail (fruits et légumes) et à la coupe (fromages, charcuterie, boucherie,…) plutôt que les conditionnements préemballés.
    Vous pourrez ainsi choisir vous-mêmes vos articles et acheter la quantité dont vous avez vraiment besoin;

  • Choisissez des conditionnements rechargeables. Les recharges coûtent moins cher, leur emballage est souvent plus écologique et ne prend que très peu de place dans la poubelle;

  • Mini-portions et doses uniques génèrent également beaucoup de déchets et coûtent cher. Evitez-les dans la mesure du possible;

  • Abolissez les produits à usage unique tel que les lingettes de toutes sortes, très en vogue, que ce soit pour l’hygiène ou le ménage. Elles surchargent inutilement nos poubelles;

  • Les sacs jetables, en papier ou en plastique, vendus aux caisses des supermarchés ont une durée de vie très brève et se retrouvent dans nos ordures. Un très grand nombre de ces sacs sont ainsi incinérés chaque année;

  • Les cabas en papier sont enduits d’une matière qui les rend imperméables. Par conséquent, ils ne doivent pas être mis dans le vieux papier, car la fabrication du papier recyclé nécessite de mélanger la pâte à de l’eau ! Alors, remplaçons les sacs jetables par des alternatives plus durables, telles que paniers, box pliables, sacs réutilisables…

 

 09.06.2010

Le saviez-vous ?

Les ampoules à incandescence seront bientôt retirées du marché

Suite

Les émissions de CO2 contribuent au réchauffement de la planète

Suite